Résident de Franklin accusé en lien avec des infractions sexuelles sur des mineurs

Par Mario Pitre
Résident de Franklin accusé en lien avec des infractions sexuelles sur des mineurs
Kenneth Marlin, 62 ans, fait face à 15 chefs d’accusation de nature sexuelle. (Photo : Sûreté du Québec)

Arrêté le mardi 4 février dernier, Kenneth Marlin, 62 ans, de Franklin, doit faire face à 15 chefs d’accusation relativement à des infractions à caractère sexuel commises à l’endroit de personnes d’âge mineur.

C’est ce que précise l’agente d’information de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin, dans une mise à jour apportée à ce dossier mercredi.

Parmi ces différentes infractions, on note au moins une accusation d’agression sexuelle. Les événements en lien avec ces accusations se seraient produits dans les années 1980 ainsi qu’au début des années 1990, sur une propriété agricole située à Hemmingford.

Rappelons qu’au moment de son arrestation, plusieurs victimes avaient déjà été identifiées par les policiers de la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en séries (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec.

« Il s’agit d’une structure de commandement unifié au sein de laquelle les services de police québécois travaillent en partenariat afin d’identifier rapidement les crimes commis par des prédateurs sexuels et de procéder à leur arrestation. Cette coordination provinciale permet une mise en commun des ressources policières et vise à mieux protéger les victimes », indiquait le communiqué diffusé par le Service des communications de la SQ.

Toute autre personne qui aurait de l’information sur cet homme de Franklin ou concernant ses agissements peut toujours transmettre ces infos de façon confidentielle à la Centrale de l’information de la Sûreté du Québec au 1-800-659-4264.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de