Semaine d’honneur et de deuil pour le député Claude Reid

Semaine d’honneur et de deuil pour le député Claude Reid

Le député de Beauharnois, Claude Reid, a prêté serment le mardi 16 octobre au Salon rouge de l’Assemblée nationale, en compagnie du 1er ministre François Legault.

Crédit photo : Capture d’écran Assemblée nationale du Québec

Nouvellement élu comme député de Beauharnois, Claude Reid a vécu une semaine particulièrement fertile en émotions. Assermenté à l’Assemble nationale, il a dû simultanément vivre le décès de son père, Jean Reid, décédé dans la nuit du lundi 15 octobre.

En fait, dès le lendemain du décès de son père, Claude Reid était assermenté dans ses nouvelles fonctions, dans le faste de l’Assemblée nationale, entouré de son épouse, ses deux filles et de sa mère.
«Mon père était très content de voir que j’avais été élu le 1er octobre. Je lui avais dit que je voulais qu’il survive jusqu’à l’assermentation, mais ça n’a pas été possible pour lui. Mais je sais qu’il ne voulait pas porter ombrage aux moments que je vivais et qu’il était là en pensée à mes côtés. Il a toujours été présent pour me donner des conseils», a confié le nouveau député caquiste.
Claude Reid a été officiellement assermenté le mardi 16 octobre, tout comme ses 73 collègues de la Coalition Avenir Québec élus lors de la vague du 1er octobre. Tout comme eux, il a prêté le serment d’allégeance envers la Reine et envers la population du Québec. Seuls quelques personnes au sein de son parti, dont le chef François Legault, étaient au courant de la situation particulière que vivait le député de Beauharnois.
Claude Reid et son équipe occuperont dès lundi les bureaux qu’occupait jusqu’à tout récemment son prédécesseur, Guy Leclair, rue Victoria. Le processus de transfert s’est d’ailleurs déroulé de manière très cordiale entre les deux hommes. Toutefois, tout indique que ce lieu demeure temporaire et qu’un autre site sera déterminé plus tard pour accueillir le bureau du député de Beauharnois. L’équipe de ce dernier compte deux personnes pour l’instant, Vickie Courchesne et François Derome, qui ont été à ses côtés tout au long de la campagne électorale.
Décès de Jean Reid
Le père du député Claude Reid, Jean Reid, était également bien connu au sein de la communauté campivallensienne. Il a notamment occupé la présidence de la Société du port de Valleyfield de 1996 à 2000, en plus d’être impliqué de très près dans la Fondation des Ressources Alternatives du Sud-Ouest durant plus de 30 ans.

Jean Reid est décédé le 15 octobre au Centre Dr-Aimé-Leduc, à l’âge de 85 ans. (Photo Journal Saint-François Pierre Langevin)

D’ailleurs, la FRAS a donné le nom de Jean Reid à sa maison de répit, en hommage à son dévouement et à son implication dans la cause de la déficience intellectuelle. Ses funérailles auront lieu le samedi 27 octobre à 14h à l’église Notre-Dame de Bellerive.

Commenter cet article

avatar