COVID-19
Actualités

Un enfant négatif, mais qui a des symptômes peut-il aller à l’école ?

mercredi le 27 avril 2022
Modifié à 14 h 37 min le 27 avril 2022
Par Audrey Leduc-Brodeur

aleduc-brodeur@gravitemedia.com

Un élève en contact avec un autre déclaré positif n’a pas à s’isoler. (Photo: Pixabay)

Un enfant présentant des symptômes de la COVID-19, mais dont le test est négatif peut-il réintégrer sa classe? La réponse dépend de son état de santé.

D’après la Santé publique de la Montérégie, qui se réfère aux directives du ministère de la Santé, un enfant atteint de fièvre, d’une perte soudaine de l’odorat, de toux, d’essoufflement, de difficulté à respirer ou d’un mal de gorge doit s’isoler immédiatement.  

Un test rapide est alors nécessaire pour obtenir un diagnostic. Si ce dernier est négatif, l’enfant doit poursuivre son confinement à la maison et effectuer un nouveau test rapide 24 heures plus tard.

«Si le résultat est toujours négatif et que les symptômes diminuent, il est possible de reprendre/qu’il reprenne ses activités tout en appliquant les consignes sanitaires de base, telles que le port du masque, le lavage des mains, la distanciation, etc.», décrit la Santé publique.

En cas d’aggravation des symptômes malgré un test négatif, le parent doit appeler au 1 877 644-4545 afin d’être «orienté vers la ressource appropriée».

Finalement, l’enfant ayant été en contact avec une personne positive à la COVID-19 à son école ou au service de garde n’a plus besoin de s’isoler. Il en va de même pour celui dont un proche à la maison a reçu un test positif.

Erreur d’information 

Un aide-mémoire d'une école à Delson destiné aux parents d’élèves à propos des mesures d’isolement, partagé le 20 avril, a semé la confusion, puisqu’il véhiculait l’information erronée.

Dans l’avis, une période d’isolement de cinq jours minimum était demandée dès l’apparition des symptômes. Cette consigne est toutefois contraire à ce que la Santé publique recommande.

En cas de test positif ?

-S’il est adéquatement vacciné et a 12 ans et plus : isolement minimal de cinq jours dès l’apparition des symptômes;

-S’il n’est pas adéquatement vacciné et a 12 ans et plus : isolement de 10 jours dès l’apparition des symptômes;

-S’il a moins de 12 ans : isolement minimal de 5 jours.

Dernières nouvelles