Un vendredi que deux kayakistes ont bien failli ne pas voir

Par Michel Thibault
Un vendredi que deux kayakistes ont bien failli ne pas voir
Sébastien Nadeau

Deux kayakistes ne seraient peut-être plus de ce monde aujourd’hui sans la vigilance d’ouvriers réparant le petit pont de bois entre Châteauguay et Léry. Partis hier en promenade sur le lac Saint-Louis, ils ont chaviré. Les travailleurs ont entendu leurs cris de détresse et les ont secourus avec l’aide de voisins. Plus de détails à venir.

Les malades d’une section de l’hôpital Anna-Laberge qui ne pouvaient plus recevoir de visites en raison d’une éclosion de gastroentérite peuvent de nouveau avoir de la compagnie. La situation est revenue à la normale. À lire : Reprise des visites à l’hôpital Anna-Laberge

Les gens qui prévoyaient commencer la fin de semaine en allant aux danseuses à Mercier ce soir devront trouver un autre lieu de détente. La police a fermé le bar Le Paradis mercredi.

Le ciel sera variable aujourd’hui, selon Météomédia, et le thermomètre atteindra 20 degrés. Pour la longue fin de semaine, le gazon et les fleurs recevront à  boire samedi – on annonce de la pluie – et ils auront droits à des unités thermiques dimanche ; ce sera ensoleillé.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de