Une famille sauvée par un avertisseur de fumée

Par Michel Thibault
Une famille sauvée par un avertisseur de fumée

Un incendie qui a pris naissance dans le garage d’une maison de la rue Antoine-Couillard à Mercier, tôt en matinée le dimanche 3 juillet, n’a fait aucune victime et a été vite maitrisé grâce à la présence d’avertisseurs de fumée fonctionnels.

«Les gens ont été réveillés par l’avertisseur. C’est ce qui a sauvé la vie et le bâtiment», indique François Lauzon, chef aux opérations du service de sécurité incendie de Mercier.

La fumée qui a déclenché l’alerte provenait du garage. Les occupants de la maison se sont rendus chez un voisin, qui est un ancien pompier. Celui-ci et le père de famille ont entrepris d’éteindre le feu avec des boyaux d’arrosage. Ils ont pris soin de ne pas ouvrir la porte du garage pour éviter d’alimenter les flammes avec un apport d’oxygène. Arrivés sur les lieux, les pompiers ont rapidement complété l’extinction. «Nous avons eu l’appel à 6h51 et tout était terminé à 7h30», fait part M. Lauzon. Les dommages sont limités au garage.

Un luminaire qui se trouvait à proximité d’un bac contenant des décorations de Noël ayant brûlé doit subir une expertise pour tenter de déterminer la cause exacte du sinistre, a informé le chef aux opérations. «Chose certaine, c’est vraiment un feu accidentel», a confirmé François Lauzon.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de