Une gestionnaire brigue la mairie de Châteauguay

Une gestionnaire brigue la mairie de Châteauguay
Lucie Lamoureux (Photo : Photo gracieuseté)

Cadre chez Bell Canada puis Loto-Québec pendant de nombreuses années, Lucie Lamoureux brigue la mairie de Châteauguay où elle a aussi œuvré de mai 2019 à décembre 2020.

Son passage à la municipalité à titre de consultante, de directrice des communications et de conseillère spéciale à la direction générale l’amène à faire le saut en politique, indique-t-elle. « La ville est complètement désorganisée. Ça en est inquiétant. Il y a un gros problème de gouvernance », soutient Lucie Lamoureux. Des exemples de désorganisation ? « Il n’y a pas un maire, il y en a trois. Chacun ne connaît pas son rôle et ses responsabilités. Dans le moment, chaque jour, c’est l’improvisation. Beaucoup de gens s’ingèrent dans les activités de la Ville et passent des commandes. C’est difficile de planifier. C’est un cirque », allègue-t-elle. « C’est la direction générale qui doit faire fonctionner la machine au quotidien. Je sais ce qu’il faut faire pour organiser ça. », soutient l’aspirante mairesse.

Elle observe qu’il ne s’agit pas de « mauvaise volonté » ni d’un « cas unique ». Des élus, selon elle, ne connaissent pas bien leur rôle et ne savent pas ce qui est attendu d’eux. « C’est un problème de compréhension de ce qu’est un gestionnaire », évalue-t-elle.

Ce sont des employés, affirme-t-elle, qui l’ont encouragée initialement se présenter à la mairie.

« Mieux équipées génétiquement »

« Les années qui s’en viennent seront de plus en plus difficiles pour les municipalités », prévoit Mme Lamoureux. « À mon avis, les femmes sont génétiquement mieux équipées que les hommes pour faire face aux prochains défis » a-t-elle écrit sur son compte LinkedIn le dernier jour de son mandat à la Ville de Châteauguay en décembre 2020.

En entrevue, elle a précisé sa pensée. « Je ne dis pas que les hommes ne sont pas bons. Génétiquement, les femmes sont faites pour s’occuper des autres. Je regarde les mairesses, celles qui sont bonnes sont vraiment bonnes. Elles ont cette faculté de prendre soin. Il y a moins d’ego chez les femmes », affirme Mme Lamoureux.

Elle prône toutefois des équipes mixtes. « Ce n’est pas idéal d’avoir juste des gars ou juste des femmes. Les deux ont des aptitudes différentes », observe-t-elle.

Nouveau parti

Nouvelle en politique municipale, Lucie Lamoureux s’y consacre à temps plein. « Présentement, je me pratique à occuper le poste de la mairie. Je fais mes devoirs. Je lis beaucoup sur la vie municipale », fait-elle part. Elle confirme qu’elle est entourée de gens qui seront candidats aux postes de conseillers. « On va former un parti. On se pratique à être une équipe », dit-elle.

Carrière

Lucie Lamoureux a travaillé chez Bell pendant 11 ans puis 15 ans chez Loto-Québec. « J’ai laissé les deux entreprises avec le sentiment du devoir accompli. J’avais l’impression d’avoir fait le tour », mentionne-t-elle. Elle souligne qu’elle a été parmi les plus jeunes gestionnaires chez Bell en devenant directrice, communication et marketing à 25 ans. « Ç’a été une école de formation assez extraordinaire », assure-t-elle. Chez Loto-Québec, elle a été directrice corporative des commandites et de l’engagement sociétal de 2003 à 2018. « J’ai quitté Loto-Québec pour deux raisons. Un ami m’a demandé de l’aider avec son entreprise pendant un an et je ne voulais plus traverser le pont Mercier. Alors j’ai décidé de travailler à contrat », explique la femme qui habite à Châteauguay avec sa famille depuis 1987.

Mariée et mère de trois filles, Lucie Lamoureux fait aussi du bénévolat. Elle est vice-présidente du conseil d’administration de la Fondation Anna- Laberge et siège au conseil d’administration du Centre de santé Desjardins.

« Comme j’ai travaillé longtemps à Montréal, mon grand défi est de me faire connaître ici à Châteauguay », conclut-elle.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
11 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Frank
Frank
21 jours

Imaginez un candidat masculin affirmant que les hommes seraient meilleurs que les femmes… Ce serait un scandale!
Alors pourquoi une femme peut-elle se permettre de tenir les mêmes propos??!
En 2021, l’égalité des genres ne devrait pas être à sens unique.

Sylvie Gaudreau
Sylvie Gaudreau
21 jours
Répondre à  Frank

Vous avez bien raison ! Elle n’a pas de contenu pour utiliser ce type de stratégie pour mousser sa candidature !! Ça promet 🤔

Danielle
Danielle
21 jours
Répondre à  Frank

Cela fait des siècles que les hommes pensent qu’ils sont meilleurs que les femmes, il est grand temps que l’humilité masculine laisse place a plus de confiance féminine!

Frank
Frank
20 jours
Répondre à  Danielle

« DES » hommes pensent être meilleurs.
Ne faites pas l’erreur de généraliser.

Et visiblement, DES femmes pensent l’être également, et c’est ce que je déplore; l’égalité des genres à géométrie variable…

Francine Bernier Fréchette
Francine Bernier Fréchette
20 jours
Répondre à  Frank

Étant une femme et ayant travaillé autant avec des hommes que des femmes . Je ne crois pas qu’afficher son genre pour un travail quelconque offre plus de crédibilité à un ou l’autre des parties. Le but c’est d’afficher plutôt ses compétences générales et spécifiquement au besoin de la cause .

Louise
Louise
21 jours

Bonne course à la Mairie, madame Lamoureux, il me semble que la Ville pourrait gagner à vous connaître davantage.

Suzanne Girard
Suzanne Girard
21 jours

Bravo pour votre implication et au plaisir de vous connaître… Bon succès!

Le roussillonneur
Le roussillonneur
21 jours

Une vraie vedette!

Danielle
Danielle
21 jours

La ville de Châteauguay a besoin d’une personne engagée, visionnaire et proactive dans des projets ciblant la qualité de vie des citoyens dans une perspective de développement durable.
C’est une superbe ville plein de potentiel!

M.Genovesi
M.Genovesi
20 jours

Sa candidature à peine annoncé ,déjà elle tiens des propos embarrassants, propos qui risque diviser la population. J’aimerais qu’elle me dise exactement à qui elle fait référence lorsqu’elle dit que les femmes mairesses sont très bonne ? J’espère qu’elle ne pense pas à madame Valérie Plante . Si oui , j’avoue qu’elle n’aura pas mon vote.

Bobi
Bobi
8 jours

Sérieusement « Il y a moins d’ego chez les femmes », affirme Mme Lamoureux. Ouf j’ai eu peur, un peu plus je pensais qu’elle se prenait pour une autre… Hahaha
Pathétique