Actualités

Une récompense pour découvrir le meurtrier de Tiffany Morrison

samedi le 16 juillet 2011
Modifié à 13 h 06 min le 16 septembre 2020
Par Valérie Lessard
Voilà maintenant cinq ans que Tiffany Morrison, résidante de Kahnawake, a disparu, et plus d'un an que son corps a été retrouvé non loin du pont Mercier. Dans l'espoir que l'enquête avance, sa famille offre une récompense de 10 000 $ pour toute information qui permettrait d'identifier le meurtrier. [caption id="attachment_90217" align="alignnone" width="180"] Tiffany Morrison[/caption] Tiffany Morrison avait 25 ans au moment du drame et une fille de quatre ans. «Elle faisait un cours d'entreprenariat pour démarrer sa propre entreprise. Elle voulait s'établir, avoir un emploi», a confié la sœur de Tiffany, Melanie Morrison. Ironiquement, Tiffany Morrison souhaitait monter une compagnie de taxi, alors qu'il s'agirait du dernier endroit où des témoins l'ont vue vivante. Selon les policiers, la jeune femme se serait rendue le 18 juin 2006 au bar Haraiki, à LaSalle. Un homme de Kahnawake affirme avoir partagé un taxi avec elle vers la réserve et selon lui, il serait sorti du taxi en premier. Il est considéré comme le principal suspect par les Peacekeepers de Kahnawake. Le corps de Tiffany Morrison a été retrouvé près de quatre ans plus tard près du pont Mercier. Un suspect principal Pour la famille de Tiffany, plusieurs éléments ne collent pas dans la version du suspect. «L'homme ne se rappelle pas quel type de taxi ils ont pris, il ne se rappelle pas de la couleur du taxi. Il ne peut pas dire si le chauffeur était un homme ou une femme», a indiqué Mme Morrison. D'après les informations de Melanie Morrison, ce ne serait pas dans les habitudes de cet individu de revenir tôt à la maison. Cependant, Melanie Morrison affirme que la famille ne connaît pas l'identité du témoin. L'enquêteur responsable du dossier, Eddie Stacey, a confirmé que le suspect avait été découvert au cours de l'enquête. L'homme n'a pas informé les autorités policières de son propre chef. Impossible d'identifier le taxi Un des problèmes importants dans cette enquête est que les Peacekeepers n'arrivent pas à identifier le taxi et le chauffeur qui a reconduit Tiffany cette nuit-là. «Il y a cinq compagnies de taxi qui desservent ce secteur. Nous avons interrogé les deux principaux, mais les compagnies ne peuvent nous dire qui travaillaient ce soir-là», a expliqué M. Stacey. Melanie Morrison rappelle aussi que, régulièrement, les chauffeurs ne démarrent pas le compteur lorsqu'ils vont à Kahnawake. «C'est de l'argent en dessous de la table.» Inciter les gens à parler L'enquête n'avance guère depuis que son corps a été retrouvé, le 1er juin 2010. Si la découverte du corps a soulagé la famille, l'histoire n'est pas encore terminée. «J'ai deux filles et je sais que quelqu'un a fait du mal à ma sœur. Mes filles ne sont pas en sécurité. (.) Le seul moyen qu'on a trouvé pour inciter les gens à parler c'est d'offrir de l'argent. Peut-être que ça peut aider à se rafraîchir la mémoire», a estimé Melanie Morrison. La famille a donc amassé 10 000 $ pour des preuves qui aideraient à élucider l'affaire. Malgré le temps qui passe, Melanie Morrison assure qu'elle a toujours de l'espoir. «J'ai de l'espoir, définitivement. Il y a des gens qui savent quelque chose. Je crois qu'en leur mettant le visage de Tiffany un peu partout, ils finiront par parler.» Les informations concernant la mort de Tiffany Morrison peuvent être communiquées anonymement à la ligne confidentielle des Peacekeepers, au 450-632-2802. Les gens qui souhaiteraient mettre l'affiche de la récompense dans leur commerce peuvent communiquer avec Melanie Morrison par courriel au hatswki@aol.com.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous