Valleyfield et Beauharnois s’afficheront contre la violence faite aux femmes

Valleyfield et Beauharnois s’afficheront contre la violence faite aux femmes
Cette affiche représente l'un des quatre messages qui seront diffusés à Valleyfield et Beauharnois dans le cadre de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes (Photo : (Photo - gracieuseté))

À compter du 25 novembre, le comité 6 décembre va diffuser des messages percutants sur la violence faite aux femmes sur les panneaux municipaux de Valleyfield et Beauharnois. 

L’activité de sensibilisation débutera lors de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et se terminera à la Journée de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Quatre visuels ont été choisis:

-Le Féminicide du 6 décembre 1989 où 14 femmes ont été tuées à la Polytechnique de Montréal

-La violence faite aux femmes, on a tous le pouvoir de changer les choses qui souligne que la société à un rôle à jouer dans la lutte à la violence faite aux femmes
-Au Canada, une femme est assassinée à tous les trois jours
-136 femmes ont été assassinées en 2019

Le comité 6 décembre, formé de L’Accueil pour Elle, de CALACS La Vigie, de D’Main de Femmes, d’Espace Suroît et d’Option Ressource Travail, a dû innover en raison de la pandémie pour souligner ces journées.

Une capsule vidéo pour rappeler l’origine du 6 décembre viendra rappeler les gestes à poser pour contrer la violence faite aux femmes sur les réseaux sociaux durant la même période. La mot-clic #capsule6decembre accompagnera le partage sur Facebook . Les professeurs des écoles de la région ont été invités à diffuser la vidéo dans leur classe.

Le ruban blanc, symbole des Journées d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, sera distribué à la population via divers organismes et commerces de Valleyfield et Beauharnois.

La Table de concertation sur la violence conjugale et sexuelle faites aux femmes et aux enfants de Beauharnois-Salaberry, les Villes de Valleyfield et Beauharnois, la Caisse populaire Desjardins et les députés Claude DeBellefeuille et Claude Reid ont contribué financièrement aux activités de sensibilisation.

Quelques données

-136 femmes et filles tuées par la violence au Canada en 2019 (100 par des accusés masculins)
-53 % des femmes/filles tuées l’ont été dans leur propre maison ou dans la résidence qu’elles partageaient avec l’accusé
-L’âge moyen des femmes/filles tuées est de 46 ans; la plus jeune avait moins d’un an tandis que la plus âgée avait 94 ans
-59 % des femmes/filles tuées l’ont été par un partenaire intime actuel ou ancien
-118 enfants se sont retrouvés sans mère à la suite d’un féminicide (selon les données disponibles)

[Source – Observatoire canadien du féminicide pour la justice et la responsabilisation]

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires