Vidéo
Actualités

VIDÉO – Francine Ruel tourne pour les travailleurs de rue

lundi le 24 mai 2021
Modifié à 11 h 15 min le 26 mai 2021
Par Mario Pitre

Photo: Journal Saint-François - Mario Pitre

La comédienne Francine Ruel a fait preuve d’un belle générosité en acceptant de participer à une vidéo promotionnelle pour l’organisme Pacte de rue, à Salaberry-de-Valleyfield. Dans ce mini-documentaire d’une quinzaine de minutes, la comédienne interprète le rôle d’une femme qui, à la suite du décès de sa fille et d’une perte d’emploi, connaît divers épisodes qui la conduisent à la rue. De là, à la suite d’une rencontre avec un travailleur de rue, elle parvient à obtenir de l’aide au sein de la communauté et à remonter la pente. « On a voulu reproduire le parcours de quelqu’un qui vit une déchéance mais qui parvient à s’en sortir avec l’aide des travailleurs de rue et des organismes du milieu », explique le directeur général de Pacte de rue, Steve Hickey. Ce projet est réalisé alors que s’amorce au Québec la Semaine du travail de rue, qui vient mettre en lumière le travail de quelque 300 travailleurs de rue, dans 16 régions du Québec, sous le thème On est là. Cet univers n’est pas étranger pour Francine Ruel, dont le fils a vécu sept ans dans la rue et commence à peine à s’en sortir. « Il est sorti de la rue, mais je pense qu’il n’est pas pour autant sorti du bois », dit-elle. Dans cette épreuve, la comédienne en est venue à faire des activités d’accompagnement. Elle a aussi écrit un roman intitulé Anna et l’enfant-vieillard, dans lequel le personnage d’Anna, un peu calqué sur elle-même, « cherche à faire le deuil d’un enfant vivant. Elle ne sait plus quoi inventer pour sortir son fils de ce brouillard dans lequel il plane en permanence. » Francine Ruel a d’ailleurs réalisé qu’en écrivant ce livre, elle est parvenue, sans le savoir, à faire œuvre utile auprès de parents vivant les mêmes difficultés. « On ne parle pas assez de cette réalité, estime-t-elle. Il y a beaucoup de préjugés à l’égard des gens qui se retrouvent à la rue… pourtant tomber à la rue peut se faire en un claquement de doigt, mais en sortir c’est une autre paire de manches. » C’est pour toutes ces raisons et pour souligner le travail des organismes d’aide que Francine Ruel a accepté l’invitation de Pacte de rue. Le document est réalisé par Dominic Bouffard de la firme db promédia et fait également appel à quelques comédiens amateurs. Steve Hickey s’est même surpris à y jouer un rôle à contre-emploi, dans la peau du patron qui devra congédier cette femme frappée par le décès de sa fille. Des scènes ont été tournées dans les bureaux de la Caisse Desjardins de la rue Alphonse-Desjardins, au cimetière de Valleyfield, de même que dans le parc Delpha-Sauvé, notamment. Pacte de rue compte se servir de ce document lors de présentations dans les écoles ou avec ses partenaires.    

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous