Actualités

VIDÉOS - Un carrefour, mille avenues

le samedi 18 mars 2023
Modifié à 16 h 32 min le 17 mars 2023
Par Eric Tremblay

etremblay@gravitemedia.com

Mélodie Faucher a expliqué à quel point son passage à l'organisme avait été marquant pour elle. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

«Des fois, le Carrefour jeunesse-emploi, même si tu ne voulais pas t’aider, il te poussait pour que tu t’aides», a témoigné un ancien usager de l’organisme en employabilité. En 20 ans, l’organisme de Beauharnois-Salaberry a livré des services à 36 949 jeunes comme lui. Des rencontres qui changent des vies.


Kevin Lachance a participé à deux projets au CJE de Beauharnois-Salaberry. «On rencontre des gens dans notre vie qui sont de passage, mais qui ont un impact vraiment immense, a-t-il dit. Un moment donné, j’ai voulu marcher droit dans la vie. C’est là que j’ai connu la ressource du Carrefour. Ce n’est pas juste des intervenantes; elles deviennent des amies et des confidentes. Elles sont devenues des gens pour qui j’ai une estime sans borne.»

Kevin Lachance était fier de raconter son parcours lors de l'événement 20e anniversaire du Carrefour jeunesse-emploi de Beauharnois-Salaberry. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

L’organisme a été fondé en 2002 a rappelé le président du conseil d’administration, Jacques Primeau, à la suite d’une consultation des partenaires du milieu. La ressource qui loge désormais sur la rue Sainte-Cécile a mené une cinquantaine de projets de concert avec une centaine de partenaires depuis. «Je suis très fier de faire partie de l’équipe, a confié la pilier, Louise Clément, présente depuis le début. Vingt ans ça représente des souvenirs, des changements, des défis, etc. C’est aussi aider les jeunes en détresse qui ont des besoins particuliers, qui ont le goût de se prendre en main. De prendre leur place dans la vie d’adulte. On est là pour aider.»


Mélodie Faucher a ouvert la porte du CJE de Beauharnois-Salaberry pour se trouver un emploi à l’époque. L’intervenante, au lieu de l’aider à concevoir un curriculum vitae, l’a plutôt invitée dans un programme. «Il y avait un gros groupe de 15 personnes dont certains avaient des problématiques de consommation ou la délinquance, a-t-elle expliqué. L’équipe du Carrefour cette année-là était tellement dédiée, tellement présent. Elle nous a tellement bien encadré que moi, qui était en pleine crise identitaire et pas sociable du tout, j’ai réussi à m’intégrer dans ce groupe-là et j’ai progressé.»

Alexandre Litalien Gagné a expliqué son passage au Carrefour jeunesse-emploi de Beauharnois-Salaberry avait été déterminant pour lui. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

Elle a depuis déniché quelques emplois et étudie désormais au Cégep en Technique d’éducation spécialisée avec l’objectif de travailler dans le communautaire. Pour aider, comme elle a été aidée. 


Alexandre Litalien Gagné a intégré le projet Le choc des générations qui l’a éventuellement fait progresser dans toutes les sphères de sa vie. Les rencontres, l’énergie, le support et le soutien l’ont maintenu dans le groupe. «Mais une chose que j’ai continue de cultiver, on a écouté un conférencier en développement personnel, se souvient-il. Celle sur le Moi inc. m’a marqué et j’ai commencé à me nourrir de ça. J’écoute encore des conférenciers américains qui m’aident dans mon développement.» 
Il a terminé ses études et sky is the limit assure-t-il. Il détient un baccalauréat en psychologie, enseigne le yoga en plus d’être massothérapeute et employé d’un spa. M. Litalien Gagné a intégré une belle dynamique de vie. Il a tellement apprécié le Carrefour jeunesse-emploi qu’il a intégré le conseil d’administration. 

 


L'équipe du CJE de Beauharnois-Salaberry a remis une revue spéciale, emplie de témoignages, à Louise Clément, directrice générale depuis 20 ans. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

Jacques Primeau et Louise Clément, président et directrice générale de la ressource en employabilité, ont reçu un certificat pour souligner leur 20e anniversaire du député de Beauharnois Claude Reid, représenté par Carole Thivierge et Sylvain Leblanc. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

La députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, a remis un certificat en reconnaissance du travail de l'organisme, à Jacques Primeau et Louise Clément. (Photo Le Soleil : Eric Tremblay)

Dernières nouvelles