Le lapin de 2h00

Le lapin de 2h00

—  24 mai

Debout à 5h30. Y pleuvait à «siaux». Y ventait à écorner les boeufs. On gelait comme des balles. C’était le matin de la fête des Mères. Jour de course à pied à Châteauguay. J’avais promis de faire le lapin.…

Lire la suite
Le cancer du travail de nuit

Le cancer du travail de nuit

—  10 mai

Crapaud, blaireau, diable de Tasmanie, tatou à neuf bandes, infirmière. Quel être vivant diffère des autres dans cette liste ? L’infirmière, bien sûr. Pourquoi ? Le crapaud, le blaireau, le diable de Tasmanie et le…

Lire la suite
Apprivoiser Banffy de la SPCA

Apprivoiser Banffy de la SPCA

—  18 mars

Est-ce qu’on est dus pour un autre chien ? La question s’est posée durant notre séjour à Banff à l’été. Affirmatif. Mes petits-enfants ont scruté internet à la recherche de huskies à vendre. Ma race de chien…

Lire la suite

Comment j’ai apprivoisé Banffy de la SPCA

—  15 mars

Est-ce qu’on est dus pour un autre chien ? La question s’est posée durant notre séjour à Banff à l’été. Affirmatif. Mes petits-enfants ont scruté internet à la recherche de huskies à vendre. Ma race de chien…

Lire la suite
L’amour à 104 ans

L’amour à 104 ans

—  12 février

Je pense savoir par quelle magie Fleurelle Marcoux-Goulet va fêter son 104e anniversaire de naissance quelques jours après la Saint-Valentin. Elle est née avec un grand réservoir d’amour qu’elle-même et sa petite-fille…

Lire la suite
Partager en 2016

Partager en 2016

—  11 janvier

Avec cinq frères et deux sœurs, j’ai appris le sens de partager tôt dans la vie. À l’époque, dans les années 70, ce verbe imposait un sacrifice, il signifiait une perte et un fractionnement. T’avais un gâteau.…

Lire la suite
Un chat avec un milliard de souris

Un chat avec un milliard de souris

—  10 décembre

Plein de gens ont donné du temps et de la nourriture pour les pauvres cette semaine. C’est bien mais c’est aussi triste. C’est terrible qu’en 2015 la faim persiste alors que nos capacités de production…

Lire la suite
Hitler et mes petits-enfants

Hitler et mes petits-enfants

—  11 novembre

Sans l’ignoble Hitler, mes adorables petits-enfants n’auraient jamais vu le jour. Ils sont les fruits d’un arbre généalogique aux branches éloignées d’Italie par le soufre de la Deuxième Guerre mondiale. Leurs…

Lire la suite
À son bel amour

À son bel amour

—  11 mai

Vous est-il déjà arrivé de tomber par hasard sur des échanges écrits privés entre deux personnes? Si c’était le cas, vous éviteriez de le lire, par respect pour les auteurs, ou votre curiosité l’emporterait?…

Lire la suite
Pleurer pour un chien

Pleurer pour un chien

—  1 mai

CHÂTEAUGUAY – La couleur du liquide dans la seringue m’a étonné. Rose bonbon. Ça faisait penser à de la barbe à papa ou de la gomme à faire des bulles. Ça contrastait fort avec les poils noirs. Le vétérinaire…

Lire la suite