Le problème des eaux usées de Châteauguay dans la rivière à l’étude

Le problème des eaux usées de Châteauguay dans la rivière à l’étude
La rivière Châteauguay (Photo : Michel Thibault)

La déviation occasionnelle des eaux usées de Châteauguay vers la rivière figure dans la mire des élus de la municipalité.

À lire aussi : Les efforts de Châteauguay en matière d’eaux usées soulignés

Le conseiller Mike Gendron a annoncé le 7 décembre que la Ville comptait adopter un règlement d’emprunt de 400 000 $ pour déterminer des solutions.

Le système d’égout doit être revu. (Photo Michel Thibault)

Le problème résulte principalement du fait que plusieurs canalisations dans la municipalité servent à la fois d’égout pluvial et sanitaire. En cas de forte pluie et à la fonte des neiges, le débit devient trop important pour l’usine d’épuration. Le flot est alors dirigé directement dans la rivière. Le geste peut aussi être nécessaire en cas de bris de tuyau. La Ville a déclaré en 2019 un total de 744 déversements du genre. Ce qui la place dans le palmarès dressé par la Fondation Rivières des 50 villes en ayant effectué le plus.

« C’est un problème grave. Ces surverses-là ne sont pas compatibles avec les normes gouvernementales », a reconnu le maire Pierre-Paul Routhier lors de l’assemblée de décembre du conseil de Châteauguay. « C’est pour ça qu’on veut un règlement d’emprunt de 400 000 $, pour faire l’analyse de toutes ces surverses-là en détails », a-t-il souligné.

Pour apporter les correctifs nécessaires, il faudrait prévoir environ 30 M$, selon le premier magistrat. Il a indiqué en avoir été informé au printemps 2020. « J’aurais vraiment aimé être informé de ça à la première journée de mon mandat », a-t-il affirmé.

Si le système de canalisation est déficient, l’usine d’épuration est cependant performante. Le Réseau Environnement a décerné en novembre deux étoiles du Programme d’excellence StaRRE à Châteauguay en guise de récompense pour la qualité de traitement de ses eaux usées. Les villes de Laval, Saint-Eustache et Victoriaville ont également reçu le prix.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Guy Turcotte
Guy Turcotte
1 mois

Les débordements d’égout sont connus depuis le jour un de ce mandat de l’actuel conseil. Lors de la toute première séance de son mandat en novembre 2017, le maire Routhier et les membres de son conseil ont adopté une résolution (2017-11-610) autorisant l’attribution du contrat de services professionnels pour l’étude des débordements des réseaux d’égout à J.F. Sabourin et associés au montant de 435 760,91$.
Trois années plus tard, les données de cette étude des débordements ne sont toutefois pas encore disponibles pour les citoyens. La ville de Châteauguay a, à ce jour, rejeté ma demande d’accès aux informations fournies à la ville.
Guy Turcotte

Normand Lemieux
Normand Lemieux
1 mois

La gestion des eaux pluviales sur la parcelle et la mise en place d’ouvrages municipaux de gestion des eaux de pluie (OGEP) sont des solutions populaires auprès des municipalités québécoises qui sont aux prises avec des problèmes de surverses qui se produisent à la fonte des neiges et lors d’importantes averses à cause de leur réseau d’égout unitaire.
À terme, la séparation des égouts est à privilégier, mais la gestion des eaux pluviales sur la parcelle continue d’avoir l’avantage d’améliorer la résilience des villes et municipalités.