Temps des récoltes : 3 questions à Yolande Baril Cécyre

Temps des récoltes : 3 questions à Yolande Baril Cécyre
Yolande Baril Cécyre (Photo : Gracieuseté)

Agricultrice engagée dans son milieu depuis plus de 45 ans, Yolande Baril Cécyre, de la ferme J. M. Cécyre à Châteauguay, a bien voulu répondre aux questions du journal sur cette période particulière qu’est l’automne dans son domaine.

Q    Comment se passent les récoltes cette année ?

R     Les récoltes se sont faites en un temps record cette année. Chez nous la récolte de soya s’est terminée le 18 septembre et celle du maïs le 6 novembre. Les rendements sont très bons comparativement à l’année passée. Il ne reste qu’à travailler les champs de maïs. Le prix du maïs et du soya s’annonce très bon en fonction du prix des marchés. Le beau temps des derniers jours, qui fut extraordinaire, a favorisé les récoltes et le séchage dans toute la région comparativement au temps froid, à la neige, à la grève dans le transport ferroviaire qui nous avaient privé pour une certaine période, de gaz propane pour sécher le maïs à l’automne 2019.

Q    Qu’est-ce que l’automne représente pour vous ?

R Cette période de l’année représente celle où, comme la cigale et la fourmi, après avoir travaillé durement depuis le printemps et une partie de l’été, c’est le temps des récoltes qui est la période qui assure notre survie.

Q    La pandémie a-t-elle un impact ?

R Pour ce qui est de la pandémie, en général, le secteur agricole est peu touché car nous vivons éloigné des grands centres urbains. Nous faisons attention à nos contacts extérieurs. Où il peut y avoir problème, ce sont des entreprises agricoles qui ont des employés venant de l’extérieur. Elles doivent être plus à l’affût des va-et-vient de leurs employés. Autrement dit, nous devons mettre toutes les chances de notre côté et être aussi prudent envers les autres membres de notre famille, ce qui est regrettable, qui est composée d’enfants fréquentant les écoles de la région qui ont des enfants déclarés positifs. On a bien hâte que cette période finisse pour pouvoir serrer nos proches dans nos bras et se réunir à nouveau, sans danger.

Battage du maïs. (Photo gracieuseté Yolande Baril Cécyre)
(Photo gracieuseté Yolande Baril Cécyre)
Battage du soja (Photo gracieuseté Yolande Baril Cécyre)

Vue aérienne de la ferme. (Photo gracieuseté de Yolande Baril Cécyre – Photos Vues d’oiseaux)

À lire aussi : La plus belle saison de Pier-Hugues Seers

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Agriculture : la plus belle saison de Pier-Hugues Seers - Le Soleil de Châteauguay
12 jours

[…] À lire aussi : 3 questions à Yolande Baril Cécyre […]