5 collisions frontales en 15 mois sur la route 138 entre Mercier et Sainte-Martine

Par Valérie Lessard
5 collisions frontales en 15 mois sur la route 138 entre Mercier et Sainte-Martine
La circulation est très rapide sur la route 138, entre Mercier et Sainte-Martine selon des résidents. (Photo : Valérie Lessard)

Cinq collisions frontales ont été recensées par Le Soleil de Châteauguay  sur la route 138, entre Mercier et Sainte-Martine, depuis janvier 2018. Les trois décès dans le tragique accident survenu le 14 octobre font monter le bilan à cinq morts dans ce secteur en quinze mois.

Jennifer Gibbins, 39 ans, de Howick et Alain Gagnon, 53 ans, de Deux-Montagnes, ont perdu la vie le 14 octobre à la suite d’une violente collision sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste à Mercier. Jayson Laxson, qui conduisait la voiture dans laquelle Mme Gibbins était passagère, a succombé à ses blessures une semaine après l’accident.

La police de Mercier tente de déterminer pourquoi un des deux véhicules a dévié de sa voie dans cette zone où la vitesse permise est de 90 km/h. Elle a fait un appel à tous pour retrouver des témoins qui a été fructueux selon Vincent Lanctôt, directeur des communications à la Ville de Mercier. «L’enquête progresse, mais on ne peut pas en dire plus pour le moment», indique-t-il.

Vitesse élevée selon des résidents

L’accident est survenu en face de chez Patricia Turcotte. «J’ai entendu un gros bang, ça a frappé vraiment fort. Je suis partie à courir pour voir ce qui se passait», raconte celle qui dit avoir été ébranlée par cet événement. Elle habite à cet endroit depuis plusieurs années et remarque que ça roule vite sur le tronçon en ligne droite devant chez elle. «Quand je tourne pour entrer dans ma cour, j’entre rapidement car j’ai toujours l’impression que les autres voitures ne ralentissent pas», illustre la Merciéroise.

Un constat que fait aussi Céline Braun, qui habite un peu plus loin vers la limite de Sainte-Martine, boulevard Saint-Jean-Baptiste. Elle dit mettre son clignotant bien avant d’arriver à son domicile dans l’espoir que les autres voitures ralentissent. «On se colle contre la ligne pour ne pas être dépassé par la gauche et je dois bien sûr regarder mon angle mort», commente-t-elle. Mère de trois enfants, elle s’insurge contre les conducteurs imprudents. «Il y en a qui n’ont aucun scrupule à dépasser le bus scolaire qui vient chercher mes enfants», déplore Mme Braun.

Elle est d’avis que la police de Mercier devrait faire plus de répression. Questionnée à ce sujet, la mairesse de Mercier Lise Michaud soutient que le service de police municipal accorde une attention particulière à l’ensemble du boulevard Saint-Jean-Baptiste. «On ne peut pas mettre un policier sur toutes les rues, ce n’est pas réaliste, indique-t-elle. Est-ce que ce tronçon est plus dangereux qu’ailleurs ? Je ne sais pas. Je ne suis pas spécialiste là-dedans. Le ministère des Transports, lui, peut le déterminer par contre.»

Des mesures à l’étude pour l’hiver

Du côté de Sainte-Martine, où sont survenues quatre des cinq collisions frontales recensées par le Journal, la mairesse Maude Laberge dit être préoccupée par l’enjeu de sécurité. Sa municipalité s’est particulièrement intéressée ces deux dernières années aux conditions routières hivernales. La Ville travaille sur un projet de haie brise-vent. «Construire une vraie haie brise-vent est un processus qui est vraiment long et complexe», explique-t-elle. Les partenaires travaillent sur différentes hypothèses.

Quant à la sécurité générale de la route, Mme Laberge croit qu’il faut miser sur la prévention. «On peut agir en prévention et en sensibilisation. Le cellulaire au volant semble être un fléau notamment chez les jeunes. C’est pourquoi la MRC Beauharnois-Salaberry a lancé cet été la campagne Pas ce cell au volant c’est gagnant», illustre la mairesse.

Le Soleil de Châteauguay a questionné le ministère des Transports à savoir si ce tronçon de la route 138, qui est de juridiction provinciale, était considéré «accidentogène». Le MTQ n’avait pas répondu au moment de mettre sous presse. Les données du Mnistère sont ici.

Collisions frontales recensées entre Mercier et Sainte-Martine

Partager cet article

6
Laisser un commentaire

avatar
5 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
uAnnikNormandFred Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Fred
Guest
Fred

Combien dus au cellulaire au volant ?

Normand
Guest
Normand

La raison es très simple. La limite et 90 KLM beaucoup de gens roule beaucoup en bas de la vitesse exemple 80 KLM car le panneau indique (maximum 90) donc les gens roule pour dépasser et sa toujours été comme ça.

Normand
Guest
Normand

Sa fait des années ces comme ça et le seul et vous pouvez rien changé la cause à ça la vitesse es minimum 0 a 90 KLM donc donc ceux qui roule 70 KLM ces très long pour ce rendre à st Martine ces pour celà les gens dépasse et ceux qui dise qui on peur que les auto roule vite leurs résidences trop proche de la 138.

Annik
Guest
Annik

La différence entre 90 km/h et 70km/h est de moins de 2 minutes pour ce trajet… Êtes-vous prêt à mourir et risquer d’en tuer d’autres pour 2 minutes?!

trackback

[…] 5 collisions en 15 mois sur la route 138 entre Mercier et Sainte-Martine  […]

u
Guest
u

Pourquoi ne pas réduire la limite de vitesse et mettre des lumières ou des stop avec des lignes doubles dans le milieu…. moi même j’habite Ste-Martine et chaque fois que je prend ce chemin, je vois des voitures doublés plus loin en face de moi…