Accident mortel à Mercier: l’alcool et la vitesse pas en cause

Par Valérie Gagnon
Accident mortel à Mercier: l’alcool et la vitesse pas en cause
(Photo : Archives)

L’accident qui a causé la mort d’une femme de 56 ans le mardi 3 septembre, sur le boulevard Salaberry à Mercier, n’a pas été causé par la vitesse, l’alcool, ni une distraction.

« La vitesse, l’alcool et une distraction sont des causes exclues à ce stade-ci de l’enquête », précise Vincent Lanctôt, directeur des communications de la Ville de Mercier.

Le corps policier ne peut pas révéler son identité. Le seul détail qui a été divulgué sur la victime est qu’elle était une résidente de la Ville de Sainte-Catherine.

La femme était la passagère d’un motocycliste lors de la collision avec une voiture. Les deux véhicules circulaient dans la même direction. Le conducteur de la moto est gravement blessé. Il a été transporté à l’Hôpital général de Montréal, spécialisé en traumatologie, indique Valérie Bélanger, porte-parole de la CETAM (Coopérative des techniciens ambulanciers de la Montérégie). L’automobiliste impliqué dans la tragédie n’a pas subi de blessure. Le cas est toujours sous enquête.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Accident mortel à Mercier […]