Allergique au vaccin contre la grippe, mais pas à celui contre la COVID-19 ?

Par Audrey Leduc-Brodeur
Allergique au vaccin contre la grippe, mais pas à celui contre la COVID-19 ?
Pas moins de 60 postes de vaccination ont été aménagés au site de vaccination de Valleyfield. (Photo : Denis Germain)

Ayant été atteint de graves convulsions chaque fois qu’il a reçu le vaccin contre la grippe, un lecteur de 87 ans se demande s’il peut recevoir les deux doses du vaccin contre la COVID-19 sans subir le même sort. Après sa troisième crise, il avait dû être hospitalisé, alors qu’il était en état de grande douleur, relate le Constantin, inquiet de l’implantation d’un passeport médical pour voyager. 

Selon Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie, une personne soupçonnant une réaction allergique doit absolument le faire savoir lors de sa prise de rendez-vous, puis à la clinique de vaccination.

«Cette information est colligée dans le questionnaire prévaccination en ligne et revérifiée par l’infirmière sur place, explique-t-elle. S’il n’y pas de composant identique entre le vaccin contre la grippe qu’elle a reçu et le vaccin contre la COVID-19, elle pourra recevoir le vaccin, mais devra attendre 30 minutes [sur place] après qu’il ait été administré.» Le temps normal d’attente est de 15 minutes.

De plus, Claudine Dansereau, conseillère en soins au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO), précise que si le risque est trop élevé après les deux vérifications de composant, la personne ne pourra pas recevoir le vaccin.

«Dans ce cas, on pourra compter sur d’autres produits pour lesquels on est en attente et qui n’auront pas les mêmes composantes», indique-t-elle.

Avec Mario Pitre 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires