Centralisation chez Centraide

Centralisation chez Centraide

Steve Hickey

Crédit photo : Pierre Langevin

(Texte de Mario Pitre) Au terme d’un grand exercice de réflexion mené l’automne dernier, l’organisme Centraide Sud-Ouest du Québec s’est regroupé avec cinq autres Centraide au sein d’une nouvelle organisation afin d’accroître sa mission locale.
La nouvelle corporation est composée des Centraide Centre-du-Québec, Hautes-Laurentides, Lanaudière, Mauricie, Abitibi et Sud-Ouest du Québec. La nouvelle entité légale porte maintenant le nom de Centraide des Régions centre-ouest du Québec. «Les reçus de charité, les informations financières et autres documents officiels sont produits sous le nom de la nouvelle entité», indique Steve Hickey, qui devient conseiller en développement social et philanthropique au sein de la nouvelle organisation.
«Après 18 ans, j’avais davantage le goût de m’occuper de tout ce qui touche le volet social de Centraide», dit-il. C’est Annie Bergeron, anciennement du CLD Beauharnois-Salaberry, qui agira à titre de directrice régionale à partir du mardi 22 mai. Ce nouveau poste consiste à développer de nouvelles campagnes majeures dans la région.
Centraide Sud-Ouest conservera son lieu d’affaires au 11, rue de l’Église, suite 161 à Salaberry-de-Valleyfield. Il continuera d’utiliser son appellation locale, mènera sa collecte de fonds annuelle sur son territoire. Les sommes récoltées dans la région y resteront pour être réinvesties localement dans la lutte contre la pauvreté et l’isolement.
C’est en octobre dernier que les cinq organismes se sont entendus sur ce regroupement à la suite d’un vote unanime de chacun d’eux. Six mois plus tard, l’organisation dit constater les retombées positives de ce changement organisationnel.
Dans la région, la campagne annuelle de financement a augmenté de près de 5000 $ et les cinq autres Centraide ont tous connu une augmentation de leur résultat de campagne. L’essence de cette transformation vise à accroître la capacité à collecter des fonds afin de mieux soutenir les communautés locales.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar