Actualités
COVID-19

Christian Dubé réagit à l'appel à l'aide des médecins du CISSSMO

vendredi le 12 mars 2021
Modifié à 17 h 21 min le 11 mars 2021
Par Vicky Girard
En entrevue avec Gravité Média, le 11 mars, le ministre de la Santé Christian Dubé affirme avoir pris connaissance du manifeste envoyé aux élus de la région le 4 février par des médecins du Centre intégré de la Santé et des Services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSSMO). Il indique qu'il compte agir pour soutenir les acteurs concernés. «Avant que ce manifeste sorte, on était déjà en action, dit-il. On est conscients des enjeux qui ont été exacerbés par la pandémie. Il y a eu des coupures et des restructurations qui ont été plus difficiles pour certains dans les dernières années.» Le ministre fait savoir qu’en Montérégie-Ouest, du renfort a été envoyé dans les dernières semaines notamment pour l’embauche et les ressources humaines. «On a besoin d’aller donner un coup de main à la direction et pour faire un plan d’action. Notre priorité est toujours sur la première ligne», dit-il en assurant qu’il suivra la situation «de très proche». Montérégie en rouge Pour le moment, même si des villes de la Montérégie éloignées de la région de Montréal comptent peu de cas, le ministre indique qu’il n’est pas question de diviser la région par rapport à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour que des secteurs passent en zone orange. «Il y a encore beaucoup d’incertitude autour des variants. On ne sait pas encore les résultats de la semaine de relâche. On doit rester prudents et patients. Les gens dans les extrémités de la Montérégie doivent penser aux hôpitaux dans la région, c’est à eux que nous voulons faire attention», insiste-t-il.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous