Collecte des matières organiques pour tous les résidents de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Collecte des matières organiques pour tous les résidents de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Crédit photo : Gracieuseté

(Texte de Denis Bourbonnais) Tous les citoyens de la MRC de Beauharnois-Salaberry se verront offrir le service de collecte porte-à-porte de leurs matières organiques dès l’automne 2019.

La décision de distribuer les bacs bruns dans un peu plus d’un an a été prise mercredi soir par le Conseil des maires de la MRC à l’occasion de son assemblée publique mensuelle. L’implantation du bac brun permettra à tous les résidents de déposer en bordure de rue leurs résidus alimentaires et leurs résidus verts tels que les feuilles mortes et restes de jardins afin qu’ils soient valorisés.

«Cette décision est significative, non seulement parce que ces matières représentent près de la moitié du poids de nos déchets mais également parce que cette collecte était attendue depuis fort longtemps par nos citoyens», a indiqué la préfète de la MRC, Maude Laberge.

D’ici la mise en service de la collecte, la MRC s’affairera à la planification et à la préparation de l’appel d’offres public pour l’achat et la livraison des bacs bruns. Une campagne d’information et de sensibilisation adressée aux citoyens des sept municipalités du territoire sera enclenchée.

«Dans la mesure où un ménage de la MRC jette plus de 800 kg de déchets à la poubelle chaque année, la décision d’aller de l’avant avec la collecte des matières organiques est plus que salutaire pour l’environnement et les générations futures. Notre société est définitivement prête à vivre cette nouvelle étape dans la gestion des matières résiduelles et vive le bac brun», a exprimé Mme Laberge.

Cette décision des maires s’inscrit dans la lignée des objectifs figurant au Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC et en conformité avec les orientations gouvernementales prévoyant interdire à compter de 2020 l’enfouissement des matières organiques.

C’est d’ailleurs pourquoi, en complément de l’initiative prise en 2016 par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield auprès de 600 foyers de son territoire, la MRC a déployé depuis l’an dernier auprès de 400 résidences de Saint-Louis-de-Gonzague et de Sainte-Martine des projets vitrines de collecte des matières organiques à l’aide du bac brun.

D’ici à la mise en opération du futur complexe de biométhanisation et de compostage des MRC de Beauharnois et de Roussillon, prévue en 2020, les matières organiques recueillies seront transportées à l’extérieur de la région à Lachute. Quant au coût que représentera pour chaque contribuable la distribution des bacs bruns et la collecte des matières organiques, il sera précisé dans les prochains mois à la suite de l’appel d’offres public pour la fourniture des bacs.

Commenter cet article

avatar