COVID-19 : le gouvernement met en place une stratégie régionale d’alerte

Par Vicky Girard
COVID-19 : le gouvernement met en place une stratégie régionale d’alerte
(Photo : Capture d'écran)

Devant la recrudescence récente du nombre de cas de COVID-19 au Québec, le gouvernement a préparé et présenté un système d’alerte régional et d’intervention à quatre paliers. «On se prépare depuis plusieurs mois en prévision de la deuxième vague», a indiqué Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, lors d’un point de presse, le 8 septembre, afin de détailler les critères qui dicteront les mesures que le gouvernement pourrait remettre en place.

M. Dubé a expliqué que cet outil a deux objectifs précis: avoir une meilleure prévisibilité et aider les individus à se responsabiliser. Le système guidera les actions, mais surtout les décisions du gouvernement dans les prochains mois. Le système comporte quatre paliers identifiés par un code de couleur. Le palier vert représente la vigilance, le jaune, la préalerte, le orange l’alerte modérée et le rouge, l’alerte maximale.

«Le deuxième palier, pour moi, est un premier signal d’alarme. Ça veut dire que la transmission commence à s’accroître et qu’il va falloir redoubler d’efforts», a expliqué M. Dubé ajoutant que certaines régions sont «déjà dans le jaune». Entre le 15 août et le 5 septembre, la Montérégie s’est maintenue sur le premier palier, selon les données présentées par M. Dubé.

Puisque le virus n’évolue pas de la même façon dans toutes les régions, a insisté M. Dubé, les Municipalités et MRC seront appelées à collaborer avec le gouvernement.

«Il n’y a personne qui veut retourner à un confinement comme celui qu’on a vu ce printemps.»

-Christian Dubé

Critères

Quand une région passera d’un palier à un autre, le gouvernement observera des critères «de base», soit la situation épidémiologique, le contrôle de la transmission et la capacité du système de santé. De plus, des analyses qualitatives compléteront ces critères.  Le tout permettra notamment de suivre les tendances à la hausse ou à la baisse et de déterminer quelles mesures temporaires doivent être appliquées.

En termes de mesures «de base qui pourraient être renforcées», M. Dubé a évoqué que, si une région passe du vert au jaune en préalerte, par exemple, l’accès à des lieux publics pourrait devenir davantage contrôlé et les inspections effectuées plus fréquemment. À partir du palier orange, soit l’alerte modérée, le nombre de participants à une activité, fixé à 50 présentement, pourrait être revu à la baisse, puis en cas d’alerte maximale, les déplacements interrégionaux pourraient notamment être limités aux services essentiels.

«Ceux qui en douteraient… le virus est vraiment là. Il est vraiment encore présent. La contamination, elle est communautaire. Elle se propage dans nos milieux de vie, de soins et jusque dans nos écoles», a souligné le ministre en rappelant que chacun a une responsabilité à prendre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
«C’est le temps de sévir», dit François Legault - Le Soleil de Châteauguay
1 mois

[…] Il est question entre autres du masque qui n’est pas porté à l’intérieur de lieux publics comme dans le transport en commun ou dans les commerces. Cela s’appliquera sur tout le territoire du Québec, mais M. Legault, en concertation avec la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a précisé que les corps policiers seront surtout appelés à agir dans les zones jaunes. Pour le moment, la Montérégie est dans la zone verte. […]

trackback
La Montérégie dans la zone jaune, de nouvelles mesures en vigueur - Le Soleil de Châteauguay
1 mois

[…] À lire aussi: COVID-19 : le gouvernement met en place une stratégie régionale d’alerte […]

trackback
Nombre record de cas de COVID-19 : l'avenir de la deuxième vague entre les mains des citoyens selon le ministre Dubé - Le Soleil de Châteauguay
15 jours

[…] Dubé a rappelé que la montée de la deuxième vague a été très rapide. Le 8 septembre, le gouvernement présentait son système de paliers par couleur. Vingt jours plus tard, près de […]