COVID-19: près de 3 adultes sur 4 auraient l’intention d’être vaccinés

COVID-19: près de 3 adultes sur 4 auraient l’intention d’être vaccinés
(Photo : (Photo - INSPQ))

Selon des sondages menés par l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), près de 3 adultes sur 4 ont l’intention de recevoir un vaccin contre la COVID-19 lorsque ce sera possible.

Des sondages web sont réalisés depuis le mois de mars. Depuis le 1er juillet, environ 3300 adultes répondent au formulaire d’une soixantaine de questions. Voici quelques statistiques qui ressortent dans ces compilations de l’INSPQ:
Pour la semaine du 11 au 16 décembre:
70 % des répondants ont indiqué être en faveur de recevoir le vaccin. Depuis avril, ce taux a varié entre 66 et 76 %.
17 % des répondants étaient contre l’idée de recevoir le vaccin. Depuis avril, cette réponse a eu la faveur de 13 à 20 % des répondants.
13 % étaient indécis dans leur choix. Une statistique qui a peu évolué depuis avril, variant entre 11 et 14 %.
Le sondage a considéré certaines caractéristiques chez les gens qui ont l’intention de recevoir le vaccin entre le 27 novembre et le 16 décembre:
Âge
89 % des 70 ans et +
83 % des 60 à 69 ans
58 % des 25-44 ans (intention la moins élevée)
Selon le sexe
74 % des hommes
68 % des femmes
Scolarité
79 % des universitaires
71 % des collégiens
65 % des diplômés du secondaire ou moins
Les gens inquiets d’attraper le coronavirus désirent recevoir le vaccin dans une proportion de 79 %; un taux qui chute à 57 % chez les gens non inquiets
Les gens qui vivent avec une maladie chronique ou avec quelqu’un qui a une maladie chronique souhaitent recevoir le vaccin dans une proportion de 79 %. Dans le cas contraire, le taux de réponse positive diminue à 57 %.
Raisons de recevoir le vaccin (question posée entre le 11 et le 23 septembre)
32 % – pour me protéger personnellement contre la COVID
32 % – pour mettre fin à la pandémie
19 % – pour prévenir la propagation de la COVID dans ma communauté
16 % – pour protéger les membres de ma famille de la COVID
Principales raisons évoquées par les gens qui ont peu ou pas du tout l’intention de recevoir le vaccin (question posée entre le 11 et 16 décembre)
27 % – ont des craintes liées aux effets secondaires possibles
24 % – ont des craintes puisqu’il s’agit d’un nouveau vaccin
24 % – ne font pas confiance à la vaccination en général
8 % – ont des craintes liées à l’efficacité du vaccin
4 % – ne peuvent recevoir de vaccin pour des raisons médicales
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires