Départ ambitieux pour Yourbarfactory dans sa nouvelle usine

Par Patricia Blackburn
Départ ambitieux pour Yourbarfactory dans sa nouvelle usine
Carolina Lopez Fernandez, une employée de Yourbarfactory, dans la nouvelle usine de Châteauguay. (Photo : Patricia Blackburn)

Le fabriquant de barre de céréales sur mesure Yourbarfactory, qui a récemment déménagé son usine de LaSalle à Châteauguay, voit l’avenir en grand.

«Si un client nous demande une barre fabriquée avec de la poudre de météorite, et qu’on en a, on va le faire», lance Émilie Gras, directrice des ressources humaines, portant officiellement le titre de «directrice Santé, Bonheur et Amélioration» chez Yourbarfactory.

La compagnie a récemment investi gros dans sa nouvelle usine de la rue Bélanger, dans le parc industriel de Châteauguay, en triplant sa superficie plancher (qui est passée de 33 000 p2 à 90 000 p2). Ce, dans un bâtiment certifié LEED. Deux lignes de production y sont actuellement en activités, avec la possibilité d’en ajouter une troisième. «Notre objectif est de doubler notre production d’ici 2022, de la tripler à plus long terme», prévoit le président de la compagnie, Martin Joyal.

Aide des trois paliers de gouvernement

Massimo Mandato, conseiller à Développement économique Canada, Brenda Shanahan, députée de Châteauguay-Lacolle, Martin Joyal, fondateur et président de Yourbarfactory, et Mike Gendron, conseiller municipal de Châteauguay, lors de l’annonce de l’octroi d’un prêt à Yourbarfactory. (Photo: Patricia Blackburn)

Il y a quelques mois, Yourbarfactory a obtenu un prêt remboursable de 850 000$ du gouvernement fédéral, dans le cadre du Programme de développement économique du Québec (PDEQ). Montant qui a permis d’investir dans la construction de sa nouvelle usine et la modernisation de son équipement. «Un investissement nécessaire pour devenir l’usine de classe mondiale qu’on veut devenir», précise le fabricant de barres de céréales. Le provincial a également consenti une aide non remboursable de 300 000$ pour l’automatisation et la certification de l’entreprise. De même que la Ville de Châteauguay, qui été «un bon joueur dans l’équation», précise M. Joyal, avec notamment son programme de crédit de taxe sur cinq ans dédié aux nouvelles entreprises.

Créateur de barres et d’emplois

Lorsque l’usine fonctionnera à pleine capacité, c’est-à-dire dans un horizon de «cinq ou dix ans», le président de Yourbarfactory estime que 200 emplois supplémentaires seront créés.

À plus court terme, on évoque l’ouverture d’une cinquantaine de postes d’ici 2022. «On est en recherche constante (de main-d’œuvre), puisqu’on envisage une croissance continue dans les prochaines années», fait savoir Mme Gras. Seul hic : le service de transport en commun sur le territoire de Châteauguay, qui complique quelque peu le recrutement, confie-t-elle. «Sur ce point, c’était plus facile lorsqu’on était sur l’île de Montréal», signale-t-elle, sans toutefois considérer ce problème comme «insurmontable».

Formule «sur mesure»

La compagnie produit des barres de céréales «sur mesure» qui sont vendues sous différentes marques. Ses clients sont répartis au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde. «C’est comme si on fournissait à nos clients une usine répondant aux plus hauts standards, et la main-d’œuvre pour fabriquer la barre qui leur convient» vulgarise, M. Joyal.  On veut aussi se spécialiser dans des produits plus nutritionnels, avec une diversité d’ingrédients de plus grande qualité» ajoute-t-il.

Yourbarfactory possède plusieurs certifications et accréditations (sans allergènes, entre autres) qui lui donnent une plus grande crédibilité auprès de clients, tant à l’échelle nationale qu’internationale.

La compagnie en chiffres

  • Production : environ 100 millions de barres par année (la nouvelle usine a une capacité de production de 500 millions)
  • Chiffre d’affaire 2018 : 12 M$
  • Objectif : doubler le chiffre d’affaires d’ici 2022.
  • Nombre d’employés actuel : 70
  • Postes à combler d’ici 2022 :  environ 50 postes
  • Capacité de production de la plus grosse des deux lignes : 600 morceaux à la minute/ 300 000 barres par jour.
  • Capacité de production de la plus petite des deux lignes : 150 morceaux à la minute/ 30 000 barres par jour.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de