Des policiers contrôlent des feux de circulation à Mercier

Par Valérie Lessard
Des policiers contrôlent des feux de circulation à Mercier
Le policier contrôle manuellement le changement des feux de circulation. (Photo : Valérie Lessard)

Depuis quelques semaines, des agents du service de police de Mercier contrôlent des feux de circulation sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste pendant les heures de pointe pour faciliter la fluidité du trafic. Constatant que cette mesure est efficace, la Ville de Mercier demande au ministère des Transports, responsable de ce tronçon routier, de fournir des employés pour faire le travail.  

Bien que le trafic sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste ait beaucoup diminué en raison de la pandémie de la COVID-19 , un nombre plus important de véhicules circulent sur cette artère principale depuis le début du chantier du boulevard Sainte-Marguerite à Mercier.

Des policiers contrôlent donc manuellement les feux de circulation aux intersections des rues Côté et Josime-Pelletier.  La mairesse de Mercier Lise Michaud souligne que l’administration fait rentrer une équipe supplémentaire de policiers pour cette tâche. «Ça a un effet bénéfique et positif pour atténuer le trafic dans ce secteur, explique Mme Michaud. Comme c’est une route provinciale et que ces installations appartiennent au ministère des Transports, on demande que ce soit le ministère des Transports qui se déplace tous les jours pour y faire la synchronisation et qu’il en assume les coûts.»

La Ville a également réitéré sa demande au MTQ, faite en décembre 2019, de réintégrer un virage à gauche prioritaire à l’intersection des rues Côté et Saint-Jean-Baptiste.

 

À lire aussi:

Mercier exige un virage à gauche prioritaire

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Danielle Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Danielle
Guest
Danielle

Ses plus long depuis qui sont la