Directeur du service d’incendie mécontent d’une fausse alarme à l’école

Directeur du service d’incendie mécontent d’une fausse alarme à l’école

Jean-Maurice Marleau

Les pompiers ont répondu à une alarme incendie à l’école Saint-Paul à Beauharnois le vendredi 18 mai.

Il n’y avait pas le feu. «Une station manuelle a été tirée par un jeune», a fait part Jean-Maurice Marleau, directeur du Service de sécurité incendie de Beauharnois. Il a déploré le geste. Une alerte incendie dans une école mobilise de nombreux effectifs, a-t-il fait valoir. «Quand les pompiers se déplacent, il y a un coût, c’est aussi un risque d’accidents. Il peut aussi y avoir un appel sérieux pendant qu’ils répondent à une fausse alerte», a souligné M. Marleau.

À ne pas actionner sans raison.

Commenter cet article

avatar