Eau jaune : Châteauguay rafraîchit les mémoires sur l’usage du boyau d’arrosage

Eau jaune : Châteauguay rafraîchit les mémoires sur l’usage du boyau d’arrosage

Crédit photo : Archives

(English follows) La Ville de Châteauguay a rappelé à ses citoyens que l’utilisation du boyau d’arrosage est réglementé à la suite d’un épisode d’eau du robinet jaunâtre à la mi-mai.

Le phénomène est courant au printemps. Il est attribuable à une forte consommation découlant du remplissage des piscines, lavage de voitures et arrosage de pelouse. La pression accrue fait décoller des minéraux qui s’accumulent dans les conduites et colorent l’eau. Celle-ci reste cependant potable. «Le nouveau réservoir d’eau potable, situé à l’arrière de la rue Lefebvre, permet à la Ville d’augmenter la quantité d’eau potable disponible pour tous les citoyens et industries. Cet apport en eau ne nous met toutefois pas à l’abri du gaspillage», indique la Ville. Elle demande ainsi à ses résidents de réduire leur consommation d’eau durant les périodes de pointe et elle les invite à respecter le règlement permettant aux occupants d’une adresse paire d’utiliser le boyau d’arrosage les jours pairs, entre 21h et minuit, et les jours impairs pour les adresses impaires. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 120 $ à 2000 $.

 

Yellow water : use of garden hose spraying is regulated

Michel Thibault translation Dan Rosenburg

The City of Chateauguay has reminded its citizens that the use of garden hose spraying is regulated following a yellow tap water episode in mid-May. This phenomenon is frequent in the spring. It is attributable to a heavy consumption stemming from the filling of swimming pools, washing of cars, and spraying of lawns. The increased pressure makes some minerals disengage and they accumulate in the pipes and colour the water. The water remains drinkable, however. ‘’The new reservoir of drinking water, situated behind Lefebvre street, enables the City to augment the quantity of tap water available for all the citizens and industries. This contribution of water nevertheless does not put us at the brink of wasting it, the City indicates. It thus askes its residents to reduce their water consumption during peak hours and it invites them to respect the bylaw permitting the occupants of an even-numbered address to use the garden hose for spraying on even-numbered days, between 9 p.m. and midnight, and on odd-numbered days for odd-numbered addresses. Offenders will be subject to fines ranging from $120 to $2,000.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar