Hausse des ventes résidentielles sur la Rive-Sud en février

Hausse des ventes résidentielles sur la Rive-Sud en février

paper houses or homes showing a concept for real estate

Crédit photo : Depositphotos

Les ventes résidentielles ont fait un bond de 10% sur la Rive-Sud en février, comparativement à la même période en 2018. Un taux légèrement supérieur au 8% qu’a connu la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal.

Ainsi, 4370 ventes ont été réalisées dans la RMR au cours du mois de février. Il s’agit d’une 48e hausse mensuelle consécutive.

Quatre des principaux secteurs géographiques ont affiché des hausses d’activité. En plus de la Rive-Sud, la Rive-Nord, Laval et Saint-Jean-sur-Richelieu se sont particulièrement illustrées avec des croissances respectives des ventes de 17%, 16% et 10%.

Comparativement, Vaudreuil-Soulanges affiche un niveau inchangé d’activité, alors que les ventes sur l’île de Montréal ont légèrement ralenti au cours du mois (-1%).

À l’échelle de la RMR, le nombre de transactions a augmenté de 4% pour la maison unifamiliale (2436 ventes), de 14% pour la copropriété (1588 ventes) et de 7% pour les plex (339 ventes).

Toujours à l’échelle de la RMR, le prix médian des maisons unifamiliales a continué de se consolider pour s’établir à 320 000$ (+3%).

Le prix médian des plex de deux à cinq unités a quant à lui bondi de 8% depuis février 2018 pour s’établir à 522 000$. Le prix médian des copropriétés est pour sa part demeuré inchangé à 250 000$.

En février, on dénombrait 22 252 inscriptions résidentielles en vigueur dans la RMR de Montréal, soit 15% de moins qu’à pareille date l’année dernière.

Commenter cet article

avatar