Homme blessé par balle à Beauharnois : 55 mois de prison pour l’accusé

Par Valérie Lessard
Homme blessé par balle à Beauharnois : 55 mois de prison pour l’accusé
(Photo : Depositphotos)

Le Châteauguois Mark Gonsalves a écopé d’une peine d’emprisonnement de 55 mois en lien avec l’homme blessé par balle à Beauharnois en septembre 2019. En raison de sa détention préventive, il lui reste trois ans à purger.

L’homme de 33 ans a plaidé coupable à plusieurs chefs d’accusation dont voies de fait graves, introduction par effraction et d’avoir déchargé une arme à feu en direction d’un lieu. Au départ, il était accusé de tentative de meurtre.

Le 24 septembre 2019, Mark Gonsalves avait été arrêté par la police de Châteauguay en lien avec un événement survenu le 21 septembre. Ce jour-là, un homme avait été atteint par un projectile sur le boulevard Maple-Grove à Beauharnois vers minuit. L’enquête de la police démontrait que des suspects s’étaient présentés chez la victime et que plusieurs coups de feu avaient été tirés. La victime avait été atteinte à une reprise.

La police de Châteauguay soupçonnait à l’époque que d’autres suspects avaient opéré avec Mark Gonsalves. À ce jour, il n’y a pas eu d’autres arrestations dans ce dossier, confirme Nadia Grondin, agente sociocommunautaire et aux relations médias à la police de Châteauguay.

En plus d’une peine de 54 mois pour cette affaire à Beauharnois, Mark Gonsalves a écopé d’un mois supplémentaire pour bris de conditions pour ne pas avoir effectué des travaux communautaires.

À lire aussi : Accusé de tentative de meurtre à Beauharnois

La police recherche d’autres suspects dans la tentative de meurtre de Beauharnois

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires