L’église de Mercier «pas une perte totale»

Par Michel Thibault
L’église de Mercier «pas une perte totale»
L'intérieur de l'église (Photo : Michel Thibault)

Un incendie a causé de lourds dommages à l’église Sainte-Philomène à Mercier jeudi. La communauté se retrouve privée de ce lieu de culte catholique pour une troisième fois. Il reste à voir si l’endroit sera rénové.

«Ce n’est pas du tout une perte totale» – Éric Steingue

Les pompiers de Mercier ont été alertés par le 911 à 5h54 jeudi matin. Considérant la présence de flammes et de fumée, constatés par les policiers arrivant sur les lieux, le service a tout de suite demandé du renfort aux villes avoisinantes, a indiqué Éric Steingue, directeur du Service de sécurité incendie de Mercier. Au total, une soixantaine de pompiers de huit municipalités ont combattu l’élément destructeur.

«L’incendie était sous contrôle vers 7h15, 7h30. Après c’était le déblai, la recherche, s’assurer que le feu ne couve pas dans les murs et dans le toit», a détaillé M. Steingue vers 9h jeudi. Les pompiers s’affairaient alors à ranger leur équipement.

Personne ne se trouvait à l’intérieur de l’église au moment du sinistre. Aucun blessé n’est à déplorer mais les pertes matérielles sont importantes.

Pas une «perte totale»

Éric Steingue ne croit pas que l’église soit une «perte totale». «Non, une église a quand même des murs en pierre. Le toit n’est pas atteint du tout. Une église, c’est son toit qui est sa principale structure, et il n’a été aucunement affecté par les flammes. Il a été affecté par la chaleur et la fumée», a observé le directeur. «La sacristie et l’autel sont complètement brûlés. L’intérieur, c’est sûr qu’il y a une rénovation complète à faire mais toute la structure du bâtiment est debout. Elle n’est pas atteinte. Le chœur est complètement intact.»

Aide alimentaire affectée

Le sinistre a un impact sur la Société Saint-Vincent-de-Paul et les personnes dans le besoin qu’elle soutient. «C’est une tragédie pour la communauté. Il faut savoir que l’église hébergeait les services de la Saint-Vincent-de-Paul de distribution alimentaire pour les personnes à faible revenu de la communauté», a fait part Anik Sauvé, directrice générale d’Entraide Mercier. Une bonne quantité de denrées aurait été détruite par le feu. «J’ai déjà une rencontre de prévue demain (vendredi) avec la guignolée pour voir comment on peut se relever, et continué à assurer le soutien alimentaire aux gens de notre région», a exprimé Mme Sauvé. Une quarantaine de familles sont touchées.

Le cœur de la ville

L’incendie a ébranlé citoyens et autorités municipales. «L’église est au cœur de la ville, géographiquement et symboliquement», a commenté Vincent Lanctôt, porte-parole de Ville Mercier. C’est un lieu de fondation. Elle est là depuis 1840. On va voir la suite.»

«C’est dommage. Je ne sais pas s’ils vont la réparer. Ils venaient juste de faire refaire les toits, il y a un an. Au sein de la communauté, ça réunissait beaucoup de gens encore», a exprimé Jean-Charles Guérin, un citoyen interviewé alors qu’il observait l’église endommagée.

École et route fermées

Située à proximité de l’église, l’école secondaire Bonnier a été fermée jeudi. La circulation a aussi été interdite dans des sections du boulevard Saint-Jean-Baptiste et de la rue Marleau pendant l’extinction.

La cause du feu reste à déterminer. Le service de police de la Ville de Mercier mène l’enquête avec la collaboration des pompiers.

3e incendie

L’église Sainte-Philomène a aussi été la proie des flammes le 25 novembre 1955. «À l’époque, l’intérieur a été détruit mais pas le toit», a informé Vincent Lanctôt. Ainsi que le 7 mars 1975. «Cette fois, tout avait été détruit sauf les murs de pierre», a-t-il rappelé.

À lire aussi : L’incendie est criminel

Partager cet article

7
Laisser un commentaire

avatar
7 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] À lire aussi : Pas une perte totale […]

trackback

[…] À lire aussi : Pas une perte totale […]

trackback

[…] religieux a été la proie des flammes ce jeudi 19 septembre. Selon la Paroisse Sainte-Philomène, la Ville de Mercier a accepté de […]

trackback

[…] Société Saint-Vincent-de-Paul de Mercier a perdu toutes ses denrées alimentaires dans l’incendie de l’église de Mercier. Entraide Mercier hébergera l’organisme temporairement et sollicite la population pour des dons […]

trackback

[…] Société Saint-Vincent-de-Paul de Mercier a perdu toutes ses denrées alimentaires dans l’incendie de l’église de Mercier. Entraide Mercier hébergera l’organisme temporairement et sollicite la population pour des dons […]

trackback

[…] Société Saint-Vincent-de-Paul de Mercier a perdu toutes ses denrées alimentaires dans l’incendie de l’église de Mercier. Entraide Mercier hébergera l’organisme temporairement et sollicite la population pour des dons […]

trackback

[…] L’incendie à l’église: pas une perte totale  […]