Les photos d’Élie Gendron fascinent toujours

Les photos d’Élie Gendron fascinent toujours

L’auteur a notamment été photographié en compagnie de Monique et Pauline Gendron, deux des filles du photographe.

Crédit photo : Pierre Langevin

Près de 80 personnes ont pris part au lancement du livre «Élie Gendron, un photographe aux multiples signatures» publié par l’auteur Marcel Labelle aux Éditions GID, le samedi 17 novembre au Musée de société des Deux-Rives.
Plusieurs ont été étonnés par le nombre de photos contenues dans cet ouvrage de 167 pages, mais aussi par leur qualité technique. Le livre comporte plus de 300 photos anciennes prises par Élie Gendron, à Beauharnois et à Salaberry-de-Valleyfield, entre les années 1909 et 1943 environ.
Pour colliger cet ensemble de plus de 300 photos, Marcel Labelle a pu compter sur l’apport de nombreux collaborateurs et collectionneurs qui avaient en leur possession des photos d’Élie Gendron. On y retrouve des photos personnelles du photographe reliées à sa famille ou à ses studios de Beauharnois et de Valleyfield, où il s’est installé à compter de 1921. Mais aussi plusieurs images associées à des événements marquants pour la région.

L’auteur en compagnie de Marcel Fortier, qui a fourni plusieurs photos de sa collection, et Monique Gendron. (Journal Saint-François Pierre Langevin)

Un second lancement est prévu le samedi 24 novembre au Musée québécois d’archéologie de la Pointe-du-Buisson.

Commenter cet article

avatar