Pas sorcier d’utiliser le bac brun selon des utilisateurs

Par Valérie Gagnon
Pas sorcier d’utiliser le bac brun selon des utilisateurs
(Photo : Archives)

À l’approche du début de la collecte des matières organiques dans les municipalités de la région, peut-être que certains redoutent les vers blancs ou les bestioles qui rôderaient autour du bac brun. Selon des citoyennes de Sainte-Martine qui expérimentent déjà la formule, ce n’est pas si compliqué à gérer.

Isabelle Deschamps était parmi les résidents qui avaient été ciblés pour le projet pilote de l’implantation du bac brun. « Nous avons trouvé cela très simple de participer à ce nouveau mode de vie. On a créé un espace pour trois bacs sous l’évier à la maison et le tour était joué », indique-t-elle.

Ses enfants participent au classement de ces matières « comme de vraies pros ». « Mes filles enseignent à leur copine dans quel bac jeter leur déchet qu’elles ont dans leur main. C’est très mignon. »

Et les bibittes? Est-ce qu’il s’en crée beaucoup? « Non, pas du tout. Nous plaçons notre bac à l’ombre donc pas d’odeur insupportable. La seule chose à laquelle on fait attention c’est le maïs qui crée des vers blancs dans le fond du bac. On place donc notre maïs dans un sac brun au frigo jusqu’au jour du ramassage. C’est tout ! »

Est-ce le bac brun attire les ratons laveurs ou les chats errants?

« Pas du tout ! Le compost est bien fermé et le bac à l’ombre. Pour nous, il n’y a pas de problème à ce niveau. Juste la poubelle à déchets qui est moins remplie. […] On le fait pour maintenant et surtout pour nos enfants et les futures générations. »

Quant à Manon Dumont, elle prêche l’ouverture d’esprit. « Oui, parfois, ça pue dehors et ça demande de changer nos habitudes, mais il faut simplement mettre ça de côté et se dire que c’est pour le mieux! Honnêtement, c’est devenu naturel pour nous et on finit la semaine avec un tout petit sac de poubelles! », soutient-elle.

Les conseils de Manon

Pour l’intérieur : -Utiliser les circulaires Publisac pour protéger le bac, ceci évite d’ajouter des sacs

– Sortir le bac régulièrement.

– Utiliser les mouchoirs souillés comme couche de protection sur les aliments que l’on met au compost.

À l’extérieur :

– Utiliser un mélange d’eau et de vinaigre par-dessus une couche de papier journal pendant les chaleurs intenses de l’été.

-S’il y a des petits vers blancs, saupoudrer du bicarbonate de soude ou utiliser le mélange de vinaigre.

À lire aussi:

Collecte des matières organiques dans moins de deux semaines

Six questions sur la collecte de matières organiques

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Pas sorcier d’utiliser le bac brun selon des utilisateurs […]