Un policier reçoit la plus haute distinction pour sa bravoure

Un policier reçoit la plus haute distinction pour sa bravoure

L’agent Jean-Philippe Girard a reçu la médaille de la Croix de bravoure des mains du ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux, en présence de son ancien partenaire, l’agent Thomas Tremblay.

Crédit photo : Gracieuseté

(Texte de Steve Sauvé) Le policier Jean-Philippe Girard, de la Sûreté du Québec de Beauharnois-Salaberry, a reçu, le lundi 14 mai, la Croix de la bravoure, soit la plus haute distinction qu’un policier puisse recevoir, pour souligner un geste héroïque.

L’honneur reçu par l’agent Girard, qui compte 13 ans d’expérience comme policier, est relié au geste qu’il a posé le mardi 3 octobre 2017. Lui et son confrère, Thomas Tremblay, ont répondu à un appel pour un cas de violence conjugale dans le secteur de Grande-Île à Salaberry-de-Valleyfield. Alors qu’ils tentaient d’entrer dans la résidence, le suspect a ouvert le feu atteignant alors l’agent Tremblay à trois reprises.

Jean-Philippe Girard a visiblement sauvé la vie de son partenaire en l’attrapant par son gilet pare-balles afin de le mettre à l’abri tout en ouvrant le feu vers le suspect. Une fois son confrère en sécurité, auprès des gens accourus sur place, l’agent Girard est retourné à proximité de la résidence afin d’empêcher le tireur de prendre la fuite.

Quelques heures plus tard, les policiers ont découvert le corps d’une dame à l’intérieur de la résidence en plus de procéder à l’arrestation d’Alain Castonguay, 72 ans. Le septuagénaire est accusé du meurtre de sa conjointe et de tentative de meurtre sur quatre policiers.

Les procédures judiciaires envers Alain Castonguay sont toujours en cours. Pour ce qui est de l’agent Tremblay, il a recommencé à travailler quatre mois après le drame. Son état a nécessité trois interventions chirurgicales, dont deux à l’œil.

Poster un Commentaire

avatar