Trois négociations de conventions collectives à Mercier 

Trois négociations de conventions collectives à Mercier 

Une policière en action à la Ville de Mercier.

Crédit photo : Michel Thibault

La Ville de Mercier est en période de négociations de conventions collectives avec trois groupes d’employés.   

Les contrats de travail de ses 31 pompiers ainsi que des 48 cols bleus et cols blancs sont arrivés à échéance le 31 décembre 2018. 

Les 22 policiers de la municipalité sont quant à eux en quête d’une première convention collective.  

« La négociation avec le syndicat des policiers ça suit son cours normalement. Il y a des rencontres qui ont eu lieu et qui se poursuivent », a fait part Vincent Lanctôt, directeur des communications de la Ville de Mercier.  

À la séance du conseil municipal du mois de novembre, la Ville a reconduit le mandat du cabinet d’avocats Bélanger Sauvé, qui agit comme représentant de la partie patronale dans cette négociation, pour un deuxième contrat d’une valeur de 25 000$.   

Jusqu’à ce moment, la Municipalité devait acquitter la somme de 23 400$ en frais professionnels dans cette négociation avec la Fraternité des policiers et policières de Mercier.  

Quant à la négociation avec les pompiers ainsi que celles des cols bleus et cols blancs elles commenceront plus tard en janvier ou au mois de février, a indiqué M. Lanctôt. 

 

 

Commenter cet article

avatar