Trois sports d’hiver et une excellente cause

Par Yanick Michaud
Trois sports d’hiver et une excellente cause
Comme il le fait souvent depuis la naissance de son fils Thomas, Stéphane Léger prendra part à une levée de fonds impliquant directement ses habiletés sportives et physiques. Ici on le voit lors de la plus récente marche du Défi Pierre Lavoie. (Photo : Courtoisie)

Pour Stéphane Léger, il sera toujours difficile de dire non à la Fondation du CHU Sainte-Justine.  

Son fils Thomas a bénéficié des soins des spécialiste de l’établissement de santé dès sa naissance. Les chirurgiens de l’endroit lui ont sauvé la vie. « Quand j’ai vu que la Fondation organisait un Triathlon d’hiver, j’ai décidé de dire oui à nouveau. Chaque année, je cours des marathons, je réalise le Défi Banque Scotia. Pour aider. Alors j’ai accepté à nouveau le défi », explique le père de famille.

Thomas est né avec un syndrome rare appelé le Syndrome des yeux de chat. Il est arrivé au monde avec plusieurs malformations et a dû subir huit chirurgies. Il a passé de nombreux mois, au début de sa vie, dans les chambres de Sainte-Justine.

Former une équipe pour la recherche

Ainsi, Stéphane Léger a décidé de former une équipe pour affronter ce défi hivernal. « J’ai contacté des gens. Dont le chirurgien, Dr Nelson Piché. J’ai aussi joint Annie Berlinguette, dont le fils, Thomas, a également bénéficié des soins précieux à Sainte-Justine. Et nous avons formé l’équipe des Thomas-Hawks », explique-t-il avec entrain.

Seulement, le coût pour prendre part à la course est de 2500 $. « Le docteur s’est occupé de ce volet grâce au département de chirurgie. Alors l’argent que nous allons récolter servira à la recherche sur la pédiatrie », dit Stéphane Léger en vantant son coéquipier. « C’est quelqu’un d’important pour nous. Il a sauvé la vie de notre fils. Il a opéré trois fois Thomas. C’est notre superhéros. »

Trois sports, trois athlètes

Annie Berlinguette, qui est directrice de compte chez Gravité Média est une férue de course à pieds. Et c’est elle justement qui assurera la portion course de ce défi disputé par grand froid, le 20 février.

Son fils, Thomas, a également été opéré par le docteur Piché, alors qu’il n’avait que six jours. Annie devra parcourir un peu plus de cinq kilomètres dans le parc Maisonneuve à Montréal.

Sainte-Justine
Annie Berlinguette est une fanatique de course à pieds et elle n’hésite pas à courir de longues distances, comme cette fois-ci, l’automne dernier, alors que la température était plus clémente qu’un 20 février. (Courtoisie)

Le chirurgien Nelson Piché a quant à lui accepté de parcourir 5,5 kilomètres en ski de fond. Membre de Strava, un réseau social doublé d’une application mobile pour les athlètes, il avait indiqué ses performances dans ce sport nordique.

« J’ai alors su que je devrais m’occuper de la portion patin », rigole Stéphane Léger, un individu très en forme. Il pratique de nombreux sports. Ainsi, pour lui, il s’agira plus ou moins d’une nouveauté. « J’ai fait du patinage artistique pendant 20 ans. Mais j’ai toujours voulu essayer le patin de vitesse. Ce sera pour moi une occasion de me lancer », indique celui qui s’est muni de patins à longues lames pour affronter 10 boucles de 470 mètres, pour un total de 4,7 kilomètres.

Ils seront bien sûrs encouragés par les Thomas, de nombreux partisans, mais aussi par Caroline, leur capitaine. Enfin, il est possible de fournir un coup de pouce en donnant pour les fonds à la recherche pédiatrique.

Pour aider Stéphane.

Pour aider Annie.

Difficile de savoir qui aider? Aidez les Thomas-Hawks.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de