Un autre feu suspect à l’ancien bar Le Paradis à Mercier

Par Michel Thibault
Un autre feu suspect à l’ancien bar Le Paradis à Mercier
Incendie à l'ancien bar Paradis à Mercier

La police de Châteauguay enquête maintenant sur deux feux suspects survenus en un peu plus d’un mois à l’ancien bar de danseuses Le Paradis à Mercier.

La présence de fumée s’échappant de la bâtisse inoccupée a été signalée au 911 à 3h30 dans la nuit du 5 juillet. «À notre arrivée, il y avait une importante fumée noire qui provenait du sous-sol», a indiqué François Lauzon, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de Mercier. Les casernes de Beauharnois, Châteauguay, Léry et Saint-Constant ont été appelés en renfort de sorte qu’une cinquantaine de pompiers ont combattu l’élément destructeur. L’intervention s’est terminée vers 7h30.

Le contenu et la structure du bâtiment situé au 529, boulevard Saint-Jean-Baptiste ont été endommagés mais l’immeuble tient toujours debout, a mentionné François Lauzon.

 

Deux foyers d’incendie

«L’incendie est suspect puisque nous avons découvert deux foyers d’incendie au sous-sol», a précisé le chef aux opérations.

Le dossier a été confié à la police de Châteauguay. Ses enquêteurs sont allés sur place en début de journée. «L’enquête déterminera si c’est criminel ou non», a fait part Nathalie Langevin, porte-parole du service. L’enquête sur le feu qui a causé des dommages mineurs au même endroit le 3 juin est toujours en cours. «Des éléments ont été recueillis sur place et ils doivent être analysés en laboratoire», a informé la policière Langevin.

 

À lire aussi : Incendie criminel à l’ancien bar Le Paradis

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de