Un Châteauguois affrontera des karatékas en Belgique

Par Valérie Gagnon
Un Châteauguois affrontera des karatékas en Belgique
Hugo Groeneveld ira aux championnats internationaux de karaté en Belgique. (Photo : Andrew Clark)

Le jeune Châteauguois âgé de 13 ans Hugo Groeneveld disputera les Championnats en karaté shinkyokushinkai qui se tiendront au Dojo Shinzo à Averbode en Belgique du 30 janvier au 4 février.

Il s’envolera le 29 janvier afin d’affronter les karatékas des autres pays. Depuis l’âge de 5 ans, il pratique cet art martial. « Je faisais de la natation et j’entendais des bruits. Quand j’ai fini mon cours, je suis allé à l’étage pour voir où se trouvaient les bruits et j’ai vu du karaté. Du coup, ça m’a vraiment passionné et j’ai demandé à mes parents si je pouvais faire ça et ils ont accepté », raconte le jeune karatéka gradé de la ceinture verte.

Étudiant au Collège Héritage de Châteauguay, il s’entraine de 10 à 15 heures par semaine pour peaufiner ses techniques de combats. Dans les prochaines semaines, il se consacrera à sa préparation à cet événement. En 2018, il est allé au Japon pour une compétition internationale. « Le Japon c’était un gros défi, mais j’ai marqué des points. La Belgique, je suis mieux préparé. Les Japonais c’était surtout la vitesse, mais la Belgique c’est plus la force, croit Hugo Groeneveld. Je vais être prêt à foncer et à mieux prévenir les coups », dit-il.

Pour se qualifier à ces championnats mondiaux, il a dû cumuler plusieurs victoires aux compétitions qui se tenaient au Québec.

« Je dirais qu’Hugo est un combattant assez calme et reposé. Il va rentrer dans le combat confiant et dans sa bulle, fait valoir son père, Erik Groeneveld.

Les Jeux olympiques font partie de ses objectifs. « Je travaille fort et peut-être qu’à l’avenir ça va me réserver de belles surprises », confie-t-il.

Ses entraîneurs Luciano Paparella et Marisa Leone l’épaulent dans le processus.

« Il a toujours 90% à l’école et des 1res places dans ses compétitions. Il vise aussi l’UFC professionnel et les plus hauts championnats au monde », renchérit Manon Shedleur, mère d’Hugo Groeneveld.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Un Châteauguois affrontera des karatékas en Belgique […]