MarieChantal Chassé laisse retomber la poussière

MarieChantal Chassé laisse retomber la poussière

MarieChantal Chassé lors d'un débat organisé pendant la campagne électorale.

Crédit photo : Michel Thibault

La députée de Châteauguay MarieChantal Chassé a laissé la poussière retomber au lendemain de la perte de son ministère. D’un commun accord avec le premier ministre elle a accepté de céder ses responsabilités de ministre de l’Environnement.   

François Legault a annoncé le 8 janvier que le député de Deux-Montagnes Benoit Charette prendrait la relève de l’élue châteauguoise au cabinet des ministres.  

M. Legault a indiqué que la députée avait perdu son poste en raison de ses difficultés sur le plan de la communication avec les médias.

Appelée à commenter sur la signification et l’impact de cette décision pour la circonscription, mercredi, Mme Chassé a décliné la demande d’entrevue du Soleil de Châteauguay.   

Le directeur de la circonscription de Châteauguay, qui travaille de près avec Mme Chassé, a fait savoir que l’ex-ministre se contentera des commentaires émis sur sa page Facebook dans les heures suivant sa rétrogradation.

« Mme Chassé laissera la poussière retomber. Au moment opportun elle expliquera ce qu’elle veut faire et mettre de l’avant pour la circonscription », a déclaré Charles-Olivier Patenaude. 

Il a affirmé qu’au cours des prochains jours, elle fera un tour d’horizon des dossiers prioritaires pour la circonscription.

M. Patenaude a souligné que plusieurs dossiers sont déjà en cours d’avancement.  

« Mme Chassé connaît bien les dossiers de la circonscription et avec son équipe de circonscription elle est en communication constante avec les [élus des] différentes villes », a-t-il dit. 

Jeudi matin, le bureau de comté a fait savoir qu’une annonce concernant la circonscription était imminente.

En campagne électorale, Mme Chassé et le député de Beauharnois, Claude Reid, s’étaient engagés « à travailler ensemble pour que le projet de complexe aquatique à Châteauguay reçoive sa juste part de subvention ».  

Fière du travail accompli 

Sur sa page Facebook, MarieChantal Chassé s’est dite privilégiée d’avoir pu occuper un siège au Conseil des ministres.

« Avec maturité, le premier ministre et moi avons décidé qu’il valait mieux que je passe le flambeau et cède mes responsabilités […] J’ai été choyée de vivre cette expérience, de mettre mes compétences au service des Québécois et de collaborer avec mes collègues au sein du Conseil des ministres », a-t-elle indiqué.

Elle a également souligné que « malgré la perception donnée par la lorgnette médiatique, les affaires avancent bien au ministère de l’Environnement. » 

Finalement, elle a réitéré sa volonté de servir le Québec « d’abord et avant tout comme députée de Châteauguay » et qu’elle « entend bien continuer à relever des défis importants et difficiles comme [elle l’] a fait toute [s]a vie. »  

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, ont tenu à réconforter publiquement la députée de Châteauguay en commentant sa publication Facebook.

« On est choyés de t’avoir comme collègue, MarieChantal! Ton message empreint de dignité et d’humilité en est la preuve! Au plaisir de te revoir à la rentrée et de continuer le travail ensemble! », a écrit M. Lacombe, le député de Papineau en Outaouais.

À lire aussi:MarieChantal Chassé perd son ministère

 

Commenter cet article

avatar