Harmonie junior à Beauharnois : il ne faut pas oublier ce qui s’est fait auparavant

Harmonie junior à Beauharnois : il ne faut pas oublier ce qui s’est fait auparavant

L’Harmonie des Jeunes Patriotes, en 1999.

Crédit photo : Gracieuseté

Colette Bourgeois, enseignante en musique à la retraite de l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois, a réagi à l’article 10 années d’enseignement pour une musicienne dans l’âme paru dans Le Soleil de Châteauguay du mercredi 20 juin 2018. Voici son commentaire.

«Je ne veux pas minimiser ce que Mme Carine Girard fait ou va faire en septembre et je la respecte beaucoup pour son amour de la musique et des jeunes. Par contre,  je crois qu’il vous manquait certaines informations.  Pour avoir enseigné la musique dans cette institution, l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois, pendant 30 ans, je peux affirmer que (enfin), après 12 ans (le temps de ma retraite), il y aura un retour et non une création de l’harmonie junior. Cette harmonie a existé pendant environ les 15 dernières années où j’y étais. Elle portait le nom d’Harmonie des Jeunes Patriotes et cela s’adressait aux jeunes de 1re et 2e secondaires. Ils étaient entre 20 et 30 jeunes musiciens (selon les années) sans compter que l’on avait aussi l’Harmonie des Patriotes, qui s’adressait aux plus vieux, ceux de 3e, 4e et 5e secondaires. On avait aussi un Stage Band (formation jazz), d’une douzaine d’élèves. Donc, lorsque vous écrivez  que Mme Carine Girard “songe à la création d’une seconde harmonie: junior” j’aurais apprécié qu’il soit mentionné que cette harmonie a déjà existé et qu’elle ne fait que reprendre vie après 12 ans d’absence!

Je ne veux pas prendre tout le crédit pour cette harmonie «junior», l’Harmonie des Jeunes Patriotes, car plusieurs enseignants en musique de 1re et 2e secondaires se sont relayés. Vu l’engouement pour la musique, nous avons toujours eu besoin d’un 2e enseignant en musique et même, certaines années, d’un 3e à temps partiel. Tous ces enseignants, Yves Guillemette, France Therrien, Guy Janelle, Denis Labelle, Marie-Claude Sauvé et moi-même, ont, à tour de rôle mené, baguette à la main, à une médaille d’or ou d’argent nos jeunes musiciens au Festival des Harmonies et des orchestres symphoniques du Québec à Sherbrooke. J’encourage Mme Girard à continuer son bon travail, mais il ne faut pas oublier ce qui s’est fait auparavant. Moi, si j’ai réussi la continuation de ces harmonies, c’est grâce à celui qui m’avait précédé: Réjean Loiselle.»

À lire aussi: 10 années d’enseignement à Beauharnois pour une musicienne dans l’âme

 

2
Commenter cet article

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Joel LeducRachel Bélisle Recent comment authors
Rachel Bélisle
Invité
Rachel Bélisle

J’y étais et je peux vous dire que Mme Bourgeois a travaillé très fort avec nous pour qu’on ait la chance de participer au Festival des Harmonies de Sherbrooke. Je suis heureuse d’apprendre que mes enfants auront peut-être aussi cette occasion!

Joel Leduc
Invité
Joel Leduc

Pour avoir été dans l’harmonie des jeunes patriotes et dans l’harmonie je peux dire que Colette a tout à fait raison. Merci Colette pour toute ces belles années !!